les forums Roumanie du site www.onlineRo.com


AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  FAQFAQ  RechercherRechercher  Connexion  




Partagez | 
 

 la crise politique en Roumanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: la crise politique en Roumanie   Ven 9 Fév 2007 - 14:44

extrait
Revue de la presse roumaine du 7 février 2007
http://www.investir-roumanie.com/article.php?id_article=2660

Bucarest, 7 fév(Rompres)
Les députés libéraux ont voté hier aux côtés du Parti social démocrate (PSD, opposition), du Parti Grande Roumanie (PRM, opposition), du Parti conservateur (PC, opposition) et de l’Union démocratique magyare de Roumanie (UDMR, de la coalition au pouvoir) pour la simplification de la modalité de destituer le chef de l’État. Selon le projet adopté hier par la Chambre des Députés, le président pourra être destitué de ses fonctions, si un référendum est organisé, si en faveur de son départ de Cotroceni se prononcera la majorité simple, à savoir la moitié plus un de ceux qui se présenteront aux urnes", écrit le quotidien Ziua.

"Par la suite, Traian Basescu pourrait être - théoriquement- destitué plus facilement si la proposition de suspension, entamée par le PSD, parcourt toutes les étapes pour arriver au référendum", relève Ziarul Financiar, qui ajoute que le leader du PNL, Calin Popescu-Tariceanu (dont le parti a voté pour la modification de la loi) a dit que l’acte législatif ne devait pas viser Traian Basescu, mais être valable dans l’avenir.

Cotidianul informe que le Parti démocrate (PD, de la coalition au pouvoir, dans l’Alliance D.A. aux côtés du PNL) a annoncé qu’il contestera la loi à la Cour constitutionnelle.

Un groupe d’intellectuels a lancé dans la revue "22" un Appel à la classe politique pour faire arrêter la crise politique qui "menace de se développer", annonce Ziua. "Ce que nous constatons à présent est une rupture de la majorité de la classe politique roumaine de l’évolution normale de l’histoire, des souhaits et des aspirations de la majorité du peuple roumain. C’est la véritable crise politique que la Roumanie enregistre à présent", soutiennent les signataires de l’Appel.

Les auteurs de l’Appel estiment que l’actuelle crise politique a ses origines dans la peur de ceux qui se sentent menacés par trois initiatives plus importantes de l’actuel président de la Roumanie, à savoir d’avoir déclaré la guerre à la corruption, demandé que les archives de la Securitate (police politique du régime communiste - ndlr) ne soit plus secrètes, condamné récemment le communisme et les ravages que celui-ci a faits en Roumanie.

------------------------------------------

extrait - en roumain
publié dans http://www.revista22.ro/

Apel catre clasa politica
lansat de un grup de intelectuali

Pe fundalul unei dispute paguboase pentru intreaga tara intre presedintele Romaniei Traian Basescu si prim-ministrul Calin Popescu Tariceanu, asistam la nasterea unei crize politice care ameninta sa ia proportii. In plus, precaritatea aliantei PD-PNL a permis revenirea agresiva la rampa a partidelor din opozitie (PSD, PC, PRM), singurele de altfel care, incapabile sa-si refaca imaginea in ochii electoratului, ar avea ceva de castigat de pe urma acestui scandal. De aici si imposibilitatea instalarii noastre intr-un climat de seninatate si incredere, de care aveam atata nevoie dupa intrarea Romaniei in Uniunea Europeana. Criza politica pe care o traim astazi isi are de fapt originea in teama celor care se simt dintr-o data amenintati de trei initiative mai importante ale actualului presedinte al Romaniei:
1. faptul de a fi declarat razboi coruptiei, indiferent de unde venea ea, si asta nu numai in vorbe, cum se facuse pana atunci;
2. cererea de desecretizare a tuturor arhivelor Securitatii;
3. condamnarea recenta, printr-un discurs exemplar, a comunismului si a ravagiilor facute de el in Romania. Din acest moment, Traian Basescu a devenit tinta atacurilor concertate ale celor care si-au simtit clatinate afacerile, impunitatea, posibilitatea perpetuarii statului oligarhic postcomunist.


Signer la pétition (en roumain)
http://www.petitiononline.com/gds/petition.html


Dernière édition par le Mar 27 Mar 2007 - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Mer 14 Fév 2007 - 10:57

La motion simple initiée contre Monica Macovei, la ministre de la justice, a été votée hier par les sénateurs. Il semble qu'au moins 7 voix contre Macovei proviendraient des rangs de la coalition au pouvoir.
La Cour Constitutionnelle sera très probablement sollicitée afin de se prononcer sur les conséquences de ce vote. Mme la ministre sera-t-elle contrainte à démissionner ?

article en roumain :
http://www.hotnews.ro/articol_65416-Motiunea-impotriva-Monicai-Macovei-a-trecut-cu-81-de-voturi-Senatori-ai-Coalitiei-au-tradat.htm

en français :
La motion anti-Macovei, adoptée



en savoir plus sur Monica Macovei

Monica Macovei, ministre de la Justice
Propos recueillis par Laurent Couderc et Volker Saux
Photographies : Franck Hamel
regard n°12, 15 mai/15 juin 2005

Son poste est l'un des plus exposés du gouvernement. A la tête du ministère de la Justice, Monica Macovei a la lourde responsabilité d'assainir le système judiciaire roumain et d'organiser la lutte contre la corruption. A Bruxelles, on attend ses résultats de pied ferme. L'adhésion à l'Union européenne en dépend. Entretien avec une femme politique qui a décidé de tout mettre en oeuvre pour réussir.
http://regard.ro/fr/macovei.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Mer 14 Fév 2007 - 11:03

La demande de suspension du président Traian Basescu s'étend sur 25 pages, est structurée en 6 chapitres et comprend des "chefs d'accusation" basés sur 27 articles de la Constitution. La majorité de ceux-ci font référence à des articles de la Constitution de Roumanie. Voici le résumé de ce document...

http://www.j-habite-en-roumanie.com/2007/fev07/art0210.htm

NB : aujourd'hui 14/12 à 17h, le Président tiendra un discours au Parlement au sujet de la "politique interne de la Roumanie"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Mer 14 Fév 2007 - 17:43

alors, vous suivez toujours ? Rolling Eyes :-o

le discours du président vient d'être publié ici et il vaut vraiment le détour voir des tours du dictionnaire si nécessaire - mais quelle leçon de langue roumaine garantie sans bois !
si Basescu n'avait pas existé, il aurait fallu l'inventer rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Jeu 15 Fév 2007 - 12:01

păi bine, Ţara arde şi voi vă pieptănaţi ? tongue rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Mar 27 Mar 2007 - 17:10

La guerre ouverte entre le président et son premier ministre paralyse la Roumanie
LE MONDE | 26.03.07 | 14h42 • Mis à jour le 26.03.07 | 14h42
BUCAREST CORRESPONDANT

La Roumanie s'enfonce dans la crise politique. Depuis l'adhésion du pays à l'Union européenne (UE) au 1er janvier, le conflit qui oppose le président de centre droit, Traian Basescu, au premier ministre libéral, Calin Tariceanu, risque de créer un véritable blocage institutionnel. Première victime de cette guerre ouverte dans les hautes sphères du pouvoir, la diplomatie roumaine. Depuis que Razvan Ungureanu, proche du président, a été démis de ses fonctions le 4 février, le gouvernement n'a plus de ministre des affaires étrangères. Et les postes d'ambassadeur sont vacants dans dix-huit capitales.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-887896,0.html?xtor=RSS-3214
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Lucuts
Admin
Admin
avatar

Messages : 4481
Age : 71
Localisation : Cluny + Comarnic. Prahova
Inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Mar 27 Mar 2007 - 17:43

C'est vraiment catastrophique… Quand arrêteront-ils… Oui, Tara arda !
Et nous, avec nos petits projets, on subit…
On pourrait même se lasser ? No

_________________
Visitez : TRANDAFIRUL NEGRU et mon blog LUCUTS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marechal-senegal.net/
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Dim 1 Avr 2007 - 21:30

Bucarest, 1er avril/Rompres/ - Le Premier ministre, Calin Popescu-Tariceanu, a annoncé dimanche, lors d'une conférence de presse extraordinaire, qu'il se présenterait devant le Parlement avec un gouvernement constitué autour du Parti national libéral (PNL), aux côtés de représentants de l'UDMR.


Tariceanu down sort donc le Parti Démocrate du gouvernement en "oubliant" que le peuple a voté pour le président Basescu et l'alliance DA (avec le Parti Démocrate) contre Nastase et le PSD
maintenant, il aura besoin du soutien de l'opposition et justement du PSD afin que le nouveau gouvernement soit approuvé par le Parlement ! et voilà les masques qui tombent et c'est tellement moche à voir !

cette décision est à mon avis complétement anti-démocratique ; si l'alliance actuelle ne fonctionne plus, normalement serait d'organiser des élections anticipées

le dernier sondaje INSOMAR d'aujourd'hui donne comme préférences : PD - 34%, PSD - 22%. PNL, PRM et PNG - chacun 11% et le président Basescu obtiendrait au premier tour 44% des voix

c'est au peuple de décider et non au premier sinistre !


j'imagine mal une telle situation en France... hum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Mar 3 Avr 2007 - 17:46

La Roumanie se dote d'un gouvernement minoritaire
LE MONDE | 03.04.07 | 14h50 • Mis à jour le 03.04.07 | 14h50
BUCAREST CORRESPONDANT
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-891195@51-750377,0.html

Le conflit qui oppose depuis un an et demi le président roumain Traian Basescu et le premier ministre Calin Tariceanu s'est soldé, lundi 2 avril, par la formation d'un gouvernement minoritaire, qui exclut les huit ministres du Parti démocrate du chef de l'Etat. Ce cabinet, composé par les libéraux du premier ministre et les représentants de la minorité hongroise de Roumanie (UDMR), devait être validé par le Parlement, mardi 3 avril, avec le soutien de l'opposition sociale-démocrate, qui a freiné plusieurs réformes demandées par la Commission européenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Le Parlement votera jeudi la proposition de destitution du c   Mer 18 Avr 2007 - 11:28

Le Parlement votera jeudi la proposition de destitution du chef de l’État

Bucarest, 17 avr/Rompres/ - Le Parlement se réunira jeudi pour donner le vote sur la proposition de destitution du président Traian Basescu, initiée par 182 députés et sénateurs.

Les présidents des deux Chambres du Parlement ont reçu mardi l’avis consultatif de la Cour constitutionnelle.
[...]
La Cour constitutionnelle a constaté le 5 avril que les faits reprochés à M. Basescu ne représentent pas de violations graves de la Constitution, susceptibles d’entraîner sa suspension par le Parlement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Mer 18 Avr 2007 - 11:33

Traian Basescu : Dès ce moment, j’ai la conscience nette quant à ma relation avec les Roumains et la Constitution

Bucarest 17 avr(Rompres) - L’avis de la Cour constitutionnelle fait du processus de suspension du chef de l’État seulement un acte politique, qui n’est pas couvert par la Constitution, a déclaré ce mardi le président Traian Basescu, dans une déclaration de presse.

’Dès ce moment, j’ai la conscience nette quant à ma relation avec les Roumains et la Constitution’, a dit le président, relevant qu’aucune des têtes d’accusation formulées par la commission ou l’initiateur n’avait été confirmée par la Cour constitutionnelle.

Si le Parlement vote ma suspension des fonctions, je démissionnerai, a annoncé ce mardi le président Traian Basescu.

’Si, malgré l’avis de la Cour constitutionnelle, le Parlement vote ma suspension, dans 5 minutes tout au plus je démissionnerai de mes fonctions et j’appellerai devant l’électorat ceux qui ont généré un abus constitutionnel’, a affirmé le chef de l’État.

M. Basescu a précisé qu’il n’était dans aucune des deux situations qui justifient sa suspension des fonctions : haute trahison ou perpétration d’actes graves qui transgressent la loi fondamentale de l’État.

’Vu que je ne suis dans aucune de ces deux situations..., ce qui se passera au Parlement n’est qu’une décision politique et je la traiterai comme telle’, a relevé Traian Basescu.

source : agence ROMPRES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Mer 18 Avr 2007 - 11:40

Si Traian Basescu démissionne, Nicolae Vacaroiu remplacera les conseillers de Cotroceni

Bucarest, 18 avr(Rompres) - Le président du Sénat, Nicolae Vacaroiu, a déclaré ce mercredi que, si le chef de l'État démissionnait et il le remplaçait, il se verrait obliger à changer toute l'équipe du Palais de Cotroceni (siège de l'Administration présidentielle).

'Si M. le président Traian Basescu maintient sa décision de démissionner, c'est tout autre chose. S'il s'agit de trois mois, de trois mois et demie voire quatre compte tenu de deux tours, il faudra remplacer l'équipe de Cotroceni parce qu'effectivement il n'y aura pas de président. C'est une autre situation', a affirmé le président du Sénat.

Nicolae Vacaroiu a précisé d'autre part que, si le président Basescu était suspendu de ses fonctions pour un mois et un référendum avait lieu, dans sa qualité de chef intérim de l'État, il dirigera le pays de son bureau du Sénat.

'S'il s'agit de suspension pour 30 jours, je travaillerai dans mon bureau parce que c'est une période très courte, les problèmes courants sont connus, le problème du changement du cabinet du président Basescu ne se pose pas', a expliqué le président du Sénat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Mer 18 Avr 2007 - 11:44

ainsi, Vacaroiu se voit déjà président par intérim et c'est bien ce qui risque d'arriver demain ! suspension presque certaine suivie par la démission du président, aussi certainement.
LA VACHE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Geo
Expert
Expert
avatar

Messages : 698
Localisation : Pitesti
Inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Mer 18 Avr 2007 - 15:51

Je ne vois aucune raison de s'inquietter, ni au cas de suspension du president, ni au cas de demission. Par contre, j'attends avec impatience sa demission et j'espere qu'on aura des elections anticipees.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geocer.blogspot.com
Lucuts
Admin
Admin
avatar

Messages : 4481
Age : 71
Localisation : Cluny + Comarnic. Prahova
Inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Mer 18 Avr 2007 - 17:59

Geo, est-ce qu'il y a une ou des personnalités capables de ne pas reproduire ce genre de situation ?
Est-ce qu'il y a une ou des formations politiques capables d'oublier et de tirer les leçons de tous les travers du passé ?

_________________
Visitez : TRANDAFIRUL NEGRU et mon blog LUCUTS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marechal-senegal.net/
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Mer 18 Avr 2007 - 22:40

Geo a écrit:
Je ne vois aucune raison de s'inquietter, ni au cas de suspension du president, ni au cas de demission. Par contre, j'attends avec impatience sa demission et j'espere qu'on aura des elections anticipees.

oui, des élections anticipées, c'est ce que je souhaite aussi, cette situation abracadabrantesque a assez duré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Geo
Expert
Expert
avatar

Messages : 698
Localisation : Pitesti
Inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Jeu 19 Avr 2007 - 9:11

Malheureusement, les elections anticipees ne pourront pas resoudre grande chose.
Soit elles seront gagnes par le PSD, ce qui nous ammenera a nouveau dans un etat de corruption inacceptable, soit par le PD le parti le plus agressif de la Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geocer.blogspot.com
Ludo
Apprenti
Apprenti
avatar

Messages : 102
Age : 46
Localisation : Lille
Inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Jeu 19 Avr 2007 - 17:03

Le Président Basecu a été démis de ses fonctions
Vu sur TVR Int cet après midi, en direct, vers 15h00

C'est quand même pas bon pour la Roumanie tout ça, à peine 4 mois après l'entrée en UE, ça ne fait pas très sérieux ! (ce n'est que mon avis, cela n'engage personne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Jeu 19 Avr 2007 - 20:09

Le président roumain Basescu suspendu de ses fonctions

Traian Basescu, accusé d'avoir "enfreint la Constitution," a été suspendu de ses fonctions jeudi 19 avril par un vote du Parlement, laissant la Roumanie sans président un peu plus de trois mois après son entrée dans l'Union européenne

Le vote du Parlement roumain jeudi 19 avril a été largement favorable à la suspension du président Traian Basescu : 322 voix pour, 108 contre et 10 abstentions, là où 235 voix (soit la moitié plus une des 469 parlementaires) étaient suffisantes.

Cette suspension constitue la première étape de la procédure de destitution lancée par l'opposition sociale-démocrate, la suivante étant l'organisation d'un référendum dans les 30 jours.
http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2300758&rubId=4077#
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Jeu 19 Avr 2007 - 23:38

jeudi 19 avril 2007, 20h49
Roumanie: le président Basescu, suspendu, ne parle pas de démission mais de scrutin
Par Stéphane GHAZARIAN

BUCAREST (AFP) - Le président roumain Traian Basescu, suspendu de ses fonctions jeudi par un vote du Parlement, n'a pas annoncé sa démission mais a donné rendez-vous aux urnes aux milliers de manifestants réunis en fin de soirée sur la place de l'Université, au centre de Bucarest.

"Nous aurons prochainement l'occasion de nous rencontrer aux urnes", a lancé M. Basescu, qui avait annoncé qu'il démissionnerait aussitôt après sa suspension mais laissait désormais entendre qu'il faudra attendre lundi, lorsque la Cour constitutionnelle officialisera le vote du Parlement.


"Je vous assure qu'après mon retour aux commandes je continuerai à parler ouvertement et dire la vérité sur le gouvernement", a ajouté M. Basescu, déterminé à se battre que ce soit à travers le référendum, qui doit être organisé dans les 30 jours après une telle sanction, ou une élection anticipée dans les trois mois s'il démissionnait.


-----------------

images de ce soir sur la place de l'université , à l'arrivée du président Basescu
(photos faites par un ami qui se trouve à Bucarest)
droits de réproduction et d'utilisation des images réservés






































































Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Jeu 19 Avr 2007 - 23:49

le site du président Basescu accueille les commentaires des internautes roumains


"Ayez confiance, je ne cède pas !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Ven 20 Avr 2007 - 20:42

Le président Basescu a déclaré ce soir qu'il ne démissionnera pas, contrairement à sa déclaration précédant le vote du parlement.
Le président a justifié ce changement par le fait que que sa démission accentuerait la crise politique jusqu'en juillet-août. Il a jugé ainsi, que pour l'intérêt de la nation, le référendum est la meilleure solution. Cette solution est également soutenue par le Parti Democrate ainsi que les manifestants pro-Basescu, qui lui ont demandé de ne pas démissionner.
Ce référendum devrait avoir lieu dans 30 jours maximum de la suspension du président.

Par ailleurs, certaines déclarations d'aujourd'hui laissaient préfigurer l'intention de la nouvelle majorité parlementaire (qui a voté la suspension) de changer la loi électorale, afin d'empêcher un président suspendu d'être à nouveau candidat. Cependant, ce changement demanderait une modification de la Constitution, qui ne pourrait se faire que par un (autre) référendum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Ven 20 Avr 2007 - 21:40

L'Europe s'inquiète

L’annonce de la destitution du président Traian Basescu par le Parlement roumain a suscité quelque émoi au sein de la Commission européenne. En effet, fin juin, les experts doivent présenter leur rapport d’évaluation sur les réformes en cours dans le pays.
http://www.rfi.fr/actufr/articles/088/article_51181.asp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Lucuts
Admin
Admin
avatar

Messages : 4481
Age : 71
Localisation : Cluny + Comarnic. Prahova
Inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Ven 20 Avr 2007 - 21:47

Un article très intéressant ! (pour nous qui sommes au loin).
Je suis convaincu que cette lutte à haut niveau est contagieuse, et se répercute au niveau de certaines communes...

_________________
Visitez : TRANDAFIRUL NEGRU et mon blog LUCUTS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marechal-senegal.net/
Juby
Admin
Admin
avatar

Messages : 1028
Age : 47
Localisation : France
Inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   Ven 20 Avr 2007 - 21:50

Revue des médias roumains du 20 Avril 2007

source : l'ambassade de France en Roumanie


De nombreux quotidiens sont sous le choc de la décision de suspension : «Le pays sans tête» titre EVENIMENTUL ZILEI ; «Traian BASESCU est devenu Président de la Place de l’Université» - GANDUL ; «Le jour de la honte nationale» - CURENTUL ; ''Basescu expulsé de Cotroceni'' - ROMANIA LIBERA ; ''Le Parlement a dynamité Basescu'' - GARDIANUL.

L’éditorialiste de CURENTUL évoque pour sa part «une contre-révolution» et «une minériade en nœud-papillon».

L'éditorialiste d’EVENIMENTUL ZILEI évoque un véritable ''lynchage démocratique'' commis par cinq catégories de parlementaires : 1. ceux qui font l'objet de poursuites pénales., 2. ceux qui sont des ''marionnettes dans les mains des oligarchies''., 3. ceux qui ont collaboré avec la Sécuritate., 4. les adversaires politiques vaincus qui voulaient prendre une revanche ; 5. les frustrés éconduits par le Président.

Pour Rodica CULCER (EVZ), « les réformateurs ont été toujours minoritaires depuis 1989 (…). Attaquée dès son enfance par les mineurs et ruinée par les hommes d’affaires qui ont dévalisé ses banques et provoqué la faillite de son économie, la Roumanie post-communiste se présente comme un enfant mal formé, victime d’abus commis par des parents indignes, et que la justice protège au lieu de punir ».

Sous le titre ''Elu par le peuple, suspendu par les élus'', COTIDIANUL indique pour sa part que les parlementaires du PNL et de l'UDMR ont voté massivement aux cotés de l'opposition. Pour le journal, qui cite l'ex-ministre de l'Intérieur Blaga, ''la seule loi que le Président n'aura pas respectée est celle du silence''.

Mais l'attitude de M. BASESCU est aussi mise en cause. Ainsi, pour COTIDIANUL, le Président a fait preuve de ''trop d'orgueil et de narcissisme'' en pensant pouvoir vaincre seul les oligarchies.

Un peu sur la même ligne, ADEVARUL souligne l'intransigeance d'un Président ''en guerre contre le monde entier''. EVENIMENTUL ZILEI estime également que M. BASESCU, ''refusant d'être cantonné à un rôle décoratif'', est tombé en voulant changer le système. Dans ce sens, il est ''le nouvel Alexandre Ioan Cuza'', contraint de quitter le pouvoir en 1866, a la suite d'une ''trahison'' et d'un coup d'Etat « organisé par une coalition''. Selon le journal, la principale différence entre les deux hommes serait que M. BASESCU ne partira pas en exil, son intention étant de poursuivre la lutte.

Pour ZIUA, qui souligne ''la majorité écrasante'' recueillie en faveur de la motion de suspension, ''le pari est gagné''. Le responsable de la crise politique est évincé, pour le plus grand bien du pays. L'éditorialiste du journal poursuit en faisant une apologie du Parlement, qui a démontré non seulement qu'il était ''la principale institution démocratique du pays, mais aussi qu'il était capable de prendre ses responsabilités''. Le quotidien note également qu'on attend toujours la démission que le Président avait annoncée ''dans les cinq minutes'' suivant un vote de suspension (la Cour constitutionnelle doit d'abord enregistrer la décision du parlement, ndr).

Sur le même registre, ADEVARUL ironise sur la ''promesse de M. BASESCU'', comparée a la ''démission irrévocable'' annoncée par M. TARICEANU il y a deux ans, et jamais mise a exécution.

Les médias se concentrent déjà sur la campagne électorale. JURNALUL NATIONAL mettait dès hier en garde contre un projet prêté a l'opposition, visant a empêcher un Président suspendu a briguer un nouveau mandat. « Hier, au Parlement, il n’y a pas eu de coup d’Etat ni même un abus (…), mais un vote légal et démocratique », considère de son côté GANDUL tout en regrettant « un échec pour la Roumanie ».

Ceci dit, le Parlement ne doit pas « changer la loi électorale pour empêcher Traian BASESCU de briguer un nouvel mandat » : « cela signifierait que nous avons vraiment un problème avec la démocratie en Roumanie ».

Selon GARDIANUL, Cotroceni pourrait changer de stratégie au cas ou ce projet prendrait forme : ainsi le Président reviendrait sur sa décision de démissionner, et pourrait même s'appuyer sur le peuple et la pression de ''la rue'' pour faire valoir son point de vue.

COTIDIANUL annonce pour sa part un retour rapide du Président aux affaires : ''la contre-révolution a eu lieu, mais elle a échoué''., ''le chef de l'Etat n'est pas suspendu, car on ne peut pas suspendre la volonté du peuple''.

La presse prend note de l’accession de M. VACAROIU, Président du Sénat, au poste de chef de l'Etat intérimaire : ''Voila ce qui nous attend, résume EVENIMENTUL ZILEI : un dernier week-end avec Basescu, puis trois mois avec Vacaroiu, avant les élections''.

Pour le journal, il s'agit d'un véritable retour en arrière : le Président du Sénat est présenté comme ''un fonctionnaire du Comité de planification communiste'', et pourrait ''changer le destin de la Roumanie''. Selon EVENIMENTUL ZILEI, cet ''homme du vieux système'' aurait largement contribué, dans les années 90, a isoler la Roumanie de l'Occident.

Du même avis, COTIDIANUL évoque le début d’''un 4ème mandat ILIESCU'' avec l'intérim assuré par M. VACAROIU, dont le gouvernement (1992-96) aurait marqué ''le sommet de la corruption''.


Dernière édition par le Sam 21 Avr 2007 - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.onlinero.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la crise politique en Roumanie   

Revenir en haut Aller en bas
 
la crise politique en Roumanie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» parade amoureuse ou petite crise de folie?
» Crise cardiaque ?!
» Un refuge en roumanie
» SERENA, type berger allemand, 3 ans en refuge en Roumanie
» Manquer de me faire mourrir d'une crise de coeur!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums La Roumanie pour les amis :: Forums Roumanie :: Roumanie : discussions générales, actualités-
Sauter vers:  

roumanie.superforum.fr les forums de discussions francophones sur la Roumanie du site www.onlineRo.com




Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit